Alors que la transparence annuelle sortie le 18 février dernier en a surpris plus d'un – par les postes n'y figurant pas – et que la transparence complémentaire annoncée se fait toujours attendre, un article publié dans Le Monde hier a révélé des faits pouvant être qualifiés d’atteinte grave à l’indépendance de l’autorité judiciaire par le pouvoir exécutif.

Vous trouverez ci-joint notre communiqué de presse relatif à la mise en examen d'Eric Dupond-Moretti. 

Vous trouverez également ici notre tribune publiée dans le journal Le Monde sur les réactions institutionnelles qui ont précédé et suivi la convocation en justice d’Eric Dupond-Moretti la semaine dernière. Nous y dénonçons le fait que tout un appareil d’Etat se mette en branle pour discréditer la justice, avec le soutien cohérent de ceux qui se sont attelés depuis des années à cette tâche. 

 

Le ministre de la Justice mis en examen (204.82 KB) Voir la fiche du document